Nous étions 18 pour ce voyage à Varsovie dont 6 coureurs. Bonne ambiance dans le groupe et balade très intéressante dans la ville malgré une météo pas toujours favorable. Marathon et relais : tout le monde est arrivé. Que dire de cette grande capitale sinon qu'elle se tourne résolument vers la modernité sans oublier son dramatique passé. Grandes avenues, nombreux parcs, tours gigantesques en verre, vieille cité dominant la rivière Vistule entièrement rasée lors de la dernière guerre et reconstruite à l'identique. Restaurants façon taverne distribuant une nourriture abondante dans des plats simples que nous avons largement accompagnés avec de la bière locale. Bémol, langue incompréhensible pour des latins. En ce qui concerne le marathon, bonnes conditions, légère pluie au départ, peu de vent mais parcours lancinant avec grandes avenues sans fin sapant le moral, très bonne organisation.
Véronique (4h47mn) mérite sa médaille, Rolland (4h40mn), comme d'habitude a géré son parcours et finit avec le sourire et que dire de Louis (3h40mn) qui prétend n’avoir bien couru que jusqu’aux 35km mais qui termine sur le podium 1er dans sa catégorie. Les 3 (sztafeta)  relayeurs Claudine, Antoine et Daniel (4h) ont joués leur partition et bien mérités leur quart de médaille.



Réagir

CAPTCHA